L’ équitation, une passion et un sport... et une préparation adaptée par la chiropraxie

SANTE

L’équitation en France : 2,3 millions de cavaliers qui pratiquent leur passion à travers un grand nombre de disciplines (concours complet, saut d’obstacles, dressage, horse-ball, attelage, pony games…). 3e sport en nombre de licenciés et 1er sport féminin, l’équitation aussi le seul sport mixte représenté aux jeux olympiques. 

 

La préparation physique du cheval et du cavalier requiert une très grande attention. En effet, et quel que soit le travail effectué avec le cheval, le corps du cavalier est soumis à différentes sollicitations :  

  • les mains, coudes et épaules accompagnent le mouvement
  • la tête oriente et se situe dans l’espace
  • le buste et le bassin suivent le mouvement du cheval. Le bassin effectue des mouvements de bascule d’avant en arrière. 
  • les chevilles permettent au talon de descendre et à la jambe de se stabiliser.
  • les genoux et hanches suivent le mouvement du bassin et fournissent les indications au cheval grâce à un travail avec les adducteurs.
L’ équitation, une passion et un sport... et une préparation adaptée par la chiropraxie

Par ailleurs, la préparation du cheval nécessite de nombreuses tâches effectuées à pied par le cavalier, le soumettant à des tensions ostéo-articulaires qui peuvent être importantes. Les maux de dos, par exemple, peuvent être aggravés par ces tâches qui obligent le cavalier à se pencher, porter des charges, répéter les mêmes mouvements. Le travail à cheval, au contraire, semblerait plutôt améliorer les problèmes de maux de dos chez les cavaliers qui en souffriraient, grâce au travail de renforcement musculaire qu’il implique. 

 

Les spécificités de l’équitation peuvent donc avoir des conséquences sur la santé du cavalier. Les pathologies les plus courantes sont plus spécifiquement liées à une sur-sollicitation, ou à une sollicitation inadaptée, des tendons, muscles et articulations :

  • cervicalgies, engendrées notamment par une posture non adéquate ou une mauvaise stabilité du cavalier
  • tendinopathies, et plus spécifiquement celles des adducteurs, du coude ou du poignet, plus fréquentes chez les cavaliers débutants.

L’échauffement : plus qu’une recommandation, une étape obligatoire à intégrer dans votre pratique de l’équitation. 

 

Afin de pallier les problématiques de tendinopathie ou de blessures, il est donc fortement recommandé : 

  • d’intégrer étirements et échauffements dans votre pratique de l’équitation. 

                - A pieds d’abord, les étirements et l’échauffement des adducteurs, des psoas, du bas du dos, des muscles ischio-jambiers, des mollets, notamment, sont à préconiser. Pensez à détendre votre nuque et vos épaules avec quelques mouvements adaptés. 

                - A cheval ensuite, lors de la phase d’échauffement de votre monture, travaillez les rotations du buste, des épaules, de la tête et du cou. 

  • de développer une musculature spécifique à l’équitation, par un travail adapté permettant de renforcer les groupes musculaires les plus sollicités : adducteurs, abdominaux et dorsaux devraient avoir la priorité dans ce travail de musculation. 
  • de pratiquer un sport complémentaire vous permettant de développer la souplesse et de travailler votre souffle. 

 

En prenant soin de vous préparer adéquatement, vous perfectionnerez votre équilibre et votre stabilité, et verrez ainsi votre posture au quotidien s’améliorer. Votre relation avec votre cheval s’en verra également bonifiée, vous permettant ainsi de profiter pleinement de votre passion. 

 

Article rédigé par Annabelle Gaudinot (chiroprateur) , relecture par Vincent Renard  (chiropracteur)

L’ équitation, une passion et un sport... et une préparation adaptée par la chiropraxie

Références 

 

« Équitation en France », Wikipedia

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quitation_en_France

« L’équitation en France ». Fédération française d’équitation

https://www.ffe.com/journaliste/Publications/L-Equitation-en-France-16-pages

Bacquaert, Patrick, Dr. « Mal de dos et sport : l’équitation ». Institut de recherche du bien-être, de la médecine et du sport santé. https://www.irbms.com/mal-de-dos-et-sport-lequitation/ 

Biau, S. « L’effort du cavalier : un sportif à part entière ». Institut français du cheval et de l’équitation

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/equitation/la-sante-du-cavalier/l-effort-du-cavalier.html

Galloux, P. « L’effort physique du cavalier à cheval ». Institut français du cheval et de l’équitation.http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/equitation/la-sante-du-cavalier/effort-physique-du-cavalier-a-cheval.html

« La santé du cavalier ». Institut français du cheval et de l’équitation. http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/equitation/la-sante-du-cavalier.html?L=0

« Impact de l’équitation sur la santé des cavaliers ». Horse Pilot. https://www.horsepilot.com/blog/fr/impact-equitation-sante-cavaliers/

« Santé et forme du cavalier ». Le monde du cheval. https://infocheval.blogspot.com/2010/01/sante-et-forme-du-cavalier.html

« Reprogrammation posturale du cavalier ». Institut français du cheval et de l’équitation.

http://www.haras-nationaux.fr/information/accueil-equipaedia/equitation/la-sante-du-cavalier/reprogrammation-posturale-du-cavalier.html