Pourquoi un cheval fait des coliques ?

MALADIE CHEVAL

Pourquoi un cheval fait des coliques ? 

 

Les coliques sont la première cause de mortalité chez les chevaux. Il s'agit d'un ensemble de symptômes, à partir de douleurs abdominales.

 

Qu’est-ce que les coliques chez le cheval ? 

 

Les coliques désignent une manifestation douloureuse au niveau abdominal chez le cheval.

 

Ces douleurs abdominales peuvent avoir différentes origines. 

 

Il ne s’agit pas d’une maladie à part entière mais bien d’un ensemble de symptômes. 

 

Les coliques sont la première cause de mortalité chez les chevaux, ainsi que l’urgence la plus rencontrée en médecine vétérinaire. 

 

Comment savoir si un cheval a des coliques ? 

 

Le cheval en coliques peut montrer tout un panel de symptômes très différents.

 

Cependant, certains reviennent très souvent. En cas de coliques, le cheval peut :

  • Se coucher et se rouler ;
  • Gratter avec ses antérieurs ;
  • Se regarder les flancs ;
  • Faire le flehmen (relever la lèvre supérieure).

 

Cependant, la colique étant une manifestation douloureuse, les symptômes pourront varier en fonction du cheval et de sa façon d’exprimer la douleur. 

 

Les stades de la colique chez le cheval

 

La colique chez le cheval peut être représentée selon cinq stades. 

 

Le premier, aucune douleur et aucun symptômes chez le cheval. 

 

Le deuxième, douleur légère. Le cheval peut gratter de l’antérieur, se regarder les flancs, manquer d’appétit ou se coucher plus longtemps que d’habitude. 

 

Le troisième, douleur modérée. Le cheval est agité, cherche à se taper le ventre avec les membres. Il peut aussi se coucher très longtemps ou prendre une position de chien assis. 

 

Le quatrième, douleur sévère. Le cheval se roule, transpire, et peut même tomber. 

 

Enfin, le cinquième stade, où le cheval est en dépression sévère. 

 

stades-douleur-coliques-cheval




 

D’où viennent les coliques chez le cheval ?  

 

Mécaniquement, la colique chez le cheval est dûe à un ralentissement ou un arrêt du transit digestif.

 

Cela peut donner lieu à différents dysfonctionnements internes. 

 

Le cheval est un herbivore à l’anatomie fragile.

 

Cette fragilité est notamment dûe au fait que le cheval, contrairement à l’homme, ne peut pas vomir. 

 

Un muscle constituant une sorte de clapet à l’entrée de l’estomac empêche les aliments ingérés de ressortir de l’appareil digestif du cheval. Il s’agit du cardia.

 

La fragilité de l’organisme du cheval est aussi dûe à la complexité de son appareil digestif. 

 

H4 : L’appareil digestif du cheval

 

Il se compose de l’estomac d’un contenance de 15 litres, de l’intestin grêle de plus de 20 mètres, du gros intestin, composé du caecum, avec un réservoir de 40 litres et du côlon, d’une longueur d’environ 7 mètres. 

 

 

Les origines de la colique chez le cheval 

 

L’Institut Français du Cheval et de l’Equitation a recensé des statistiques d’origine des coliques. 

 

causes-coliques-cheval

 

Les coliques d’origine digestive

 

Les causes intestinales

 

L’intestin du cheval, en plus d’être long, est libre dans l’abdomen du cheval. 

 

L’intestin peut donc se déplacer, et se retrouver dans des positions délicates. 

 

Les différentes parties de l’intestin ont aussi une taille variable, ce qui le rend propice aux bouchons. 

 

Il existe plusieurs types de coliques liées à des causes intestinales :

  • Les coliques gazeuses ;
  • Les coliques liées à des bouchons ;
  • Les déplacements ;
  • Les torsions.

 

Les coliques gazeuses, aussi appelées coliques spasmodiques, sont dues à une production trop importante de gaz, lors de la fermentation d’aliments consommés par le cheval. 

 

Les coliques gazeuses sont souvent liées à des changements alimentaires brusques, ou encore à la remise au pré quand l’herbe est très riche. 

 

Les “bouchons”, aussi appelés “impactions”, sont une cause courante de coliques chez le cheval. Ils sont souvent liés à une absorption trop rapide ou trop importante d’aliments, ou un manque d’abreuvement. 

 

Les déplacements des intestins sont souvent une conséquence des impactions. 

 

Enfin, la torsion est le type le plus grave et le plus douloureux. 


 

Les coliques d’origines non digestives

 

Les coliques peuvent également être provoquées par des causes non digestives. 

Il peut s’agir de :

  • Causes utérines (contractions pendant la gestation) ;
  • Causes hépatiques (intoxication …) ; 
  • Causes rénales/urinaires (inflammation ou infection des reins) ;
  • Causes musculaires ou squelettiques : Fourbure, myosite …

 

La liste n’est pas exhaustive. 

 

Comment soigner un cheval qui a des coliques ? 

 

H4 : Les bons gestes face à une colique 

 

Si le cheval présente les symptômes d’une colique, il est préférable d’éloigner votre cheval de la nourriture et de l’eau, et de lui mettre un panier anti-coliques. 

 

Il est important de faire marcher le cheval, afin qu’il évite de se coucher et se rouler, ce qui pourrait aggraver la situation.

 

En se roulant, le mouvement du cheval pourrait engendrer une torsion. 

 

Dès la constatation des premiers symptômes, il est indispensable d’appeler le vétérinaire, qui pourra prodiguer les meilleurs conseils. 

 

H4 : Le diagnostic vétérinaire de la colique chez le cheval 

 

Lors d’une colique, le vétérinaire essaiera de trouver l’endroit du dysfonctionnement dans l’organisme du cheval. 

 

Lui seul pourra déterminer la gravité des coliques chez le cheval. 

 

Le vétérinaire pourra réaliser un examen transrectal pour détecter un bouchon ou un déplacement du colon. 

 

Il pourra également effectuer une intubation nasogastrique afin de détecter un potentiel reflux. Le vétérinaire évaluera aussi l’état cardiovasculaire du cheval. 

 

Il pourra prendre la décision d’une intervention chirurgicale si les coliques sont très graves. 


 

H3 : Comment éviter les coliques chez le cheval ? 

 

H4 : Les facteurs de risques pour les coliques chez le cheval 

 

Les coliques sont des pathologies d’origine multifactorielle.

 

Les facteurs de risque sont donc nombreux, mais il est possible d’identifier plusieurs domaines pour les classer. 

 

H5 : Le mode de vie du cheval

 

Le mode de vie du cheval est un facteur clé de la prévention des coliques. 

 

L’alimentation est une variable importante dans la prévention des coliques chez le cheval. 

 

L’alimentation doit être essentiellement constituée de fourrages de bonne qualité, comme du foin ou de l’herbe. De l’eau fraîche doit toujours être mise à disposition du cheval. 

 

Le cheval pourra être complémenté au besoin avec des concentrés de bonne qualité et bien conservés.

 

Dans la nature, le cheval est libre de ses mouvements et broute plus de 18 heures par jour. 

 

Il est donc important de fractionner ses repas dans la journée, qu’il s’agisse des fourrages ou des concentrés. 

 

prévenir-coliques-cheval-alimentation

 

Plus le cheval restera longtemps sans manger, plus son appareil digestif sera mis à rude épreuve. 

 

Chaque cheval doit avoir une activité physique régulière, surtout pour les chevaux au box, qui restent relativement statiques. 

 

Coho, la première caméra connectée 4G pour le suivi de votre cheval au box

 

Il existe aujourd'hui une solution pour surveiller les chevaux en box à distance. 

 

Coho est la première caméra connectée en 4G qui permet de suivre la sécurité, le bien-être et la santé du cheval directement depuis un smartphone.

 

Grâce à Coho, il est possible de suivre tout au long de la journée le comportement de votre cheval au box, d’obtenir des images et des vidéos sur le smartphone connecté à la caméra aussi bien le jour que la nuit. 

 

Le boîtier caméra se fixe au mur du box, pour voir pleine vue sur le lieu de vie du cheval. 

 

L’application capte également les temps de repos du cheval, en les classant selon son comportement (Debout, couché latéral, couché ventral, hors du box …) 

 

Il est également possible d’ajouter des capteurs d’ouverture et fermeture de porte. 

 

Coho est utilisable sur batterie ou sur secteur. Il est donc déplaçable et utilisable en concours, en camion … 

 

Grâce au code AKHAL2021, bénéficiez de 10 % de réduction sur le boîtier caméra.

coho-suivi-box-cheval

 

 

H5 : Le cheval lui-même 

 

Par nature, le cheval peut être plus ou moins sujet aux coliques. 

 

Par exemple, selon les races, certains chevaux au tempérament plus vif ou plus stressé (pur-sang), pourront être atteints plus facilement par les coliques. 

 

Il peut également s’agir d’une sensibilité plus importante de l’estomac ou de l’appareil digestif du  cheval. 

 

Certains chevaux auront donc naturellement besoin d’une alimentation adaptée ou de compléments, ou encore d’une surveillance accrue. 



 

H5 : L’entretien du cheval 

 

Afin de pallier le risque de colique pouvant toucher le cheval, il est nécessaire de le faire suivre par des professionnels de santé, qui vérifieront que le cheval est en parfait état de santé. 

 

Le dentiste pourra par exemple procurer des soins dentaires au cheval et lui assurer une bonne mastication. 

 

Il est également important de vermifuger votre cheval de façon adaptée.

 

Un programme de vermifugation devrait être mis en place avec votre vétérinaire.


 

 

 

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur les coliques chez le cheval.

 

Vous connaissez maintenant les solutions pour les éviter et les soigner. 

 

En cas de doute, consultez votre vétérinaire. Seul le vétérinaire sera en mesure d’effectuer un diagnostic complet.

 

Vous pouvez retrouver ici le site internet de Coho, la première caméra connectée 4G pour le suivi du cheval au box. 

 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre article sur l'engorgement du cheval.

 

Article rédigé par Marine Andrievsky, stagiaire communication chez Akhal.