Maladies de peau chez le chien : les identifier et savoir les soigner

comment-identifier-et-soigner-les-maladies-de-peau-chez-le-chien

Depuis quelques jours, vous constatez des marques bizarres sur la peau de votre chien, et vous vous demandez de quoi il s’agit. Quelles sont les maladies de peau des chiens ? Comment soigner la peau du chien ? C’est quoi une pyodermite sur un chien ? Toutes les réponses sont dans cet article !

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Comment identifier les maladies de peau chez le chien ?
  • Les symptômes à surveiller en cas d’apparition cutanée ;
  • Les solutions naturelles pour soigner les maladies de peau ;

Les principales maladies de peau du chien sont les allergies en tous genre, la gale, la pyodermite et les cancers de la peau.

Quelles sont les maladies de peau des chiens ?

Votre chien se gratte, a l’air d’être gêné par quelque chose. Des plaques ou des lésions apparaissent sur sa peau. Il a peut-être une maladie de peau ! Les chiens sont sensibles à de nombreuses maladies. Voici les plus courantes que l’on peut diagnostiquer.

Les puces et tiques sont cependant bien plus communément responsables des démangeaisons et des lésions de grattage. Avant de s’inquiéter outre mesure ou de chercher plus loin, vérifiez que votre chien n’a pas de puces. Traitez-le ou faites lui porter un collier répulsif anti-puces.

Les tiques, quant à elles, peuvent être responsables en plus des démangeaisons de la maladie de Lyme. Si l’on n’abordera pas cette maladie grave pour le chien dans cet article, vous devriez tout de même inspecter votre chien à la recherche de ces acariens.

Plusieurs signes doivent vous alerter et vous encourager à consulter un vétérinaire :

  • Des démangeaisons ;
  • Des lésions cutanées (croûtes noires, plaques, boutons…) ;
  • Des pertes de poils ;
  • Des excroissances, tumeurs ;
  • Une mauvaise odeur malgré un bon shampooing ;
  • Des parasites ou des puces.

C’est quoi une pyodermite sur un chien ?

Une pyodermite est une inflammation de la peau du chien, avec infection, croûte et pustules. La peau du chien est recouverte naturellement de bactéries, comme la nôtre. En temps normal, cette flore bactérienne est équilibrée et ne cause aucun dégât. Mais dans le cadre d’une pyodermite, certaines bactéries nuisibles pénètrent l’épiderme et causent une infection, productive en pus. C’est ce que l’on appelle une dermatose bactérienne, qui est l’une des formes de pyodermite du chien.

La dermatite chez le chien

La dermatite atopique est une maladie de peau d’origine allergique. Atopique signifie qu’elle est également d’origine génétique : certains chiens y sont prédisposés. Il s’agit communément d’une allergie à un aliment, au pollen, à des acariens… La dermatite touche le plus souvent les jeunes chiens, entre 6 mois et 6 ans. Elle déclenche des démangeaisons importantes, des prurits, qui ressemblent à un eczéma.

Certaines races semblent plus touchées que d’autres par les dermatites :

  • Les Beaucerons ;
  • Les bergers allemands ;
  • Les Labradors ;
  • Les Bulldogs anglais et français ;
  • Les Goldens retrievers ;
  • Les Chihuahuas ;
  • Les Boxers ;
  • Les Yorkshires terriers

Le problème principal de la dermatite, outre la phase aiguë très désagréable pour votre chien, est qu’il s’agit d’une maladie chronique. Malheureusement, si votre chien commence à faire des dermatites, il est probable qu’il en souffre à nouveau à l’avenir.

Les symptômes de la dermatite atopique sont :

  • une infection par des bactéries ou champignons ;
  • une otite ;
  • une inflammation des pattes.
Comment soigner une dermite chez le chien ?

Pour traiter cette dermatite, le vétérinaire prescrira plusieurs traitements.

En premier lieu, il s’agira d’éliminer l’exposition du chien à ce qui lui cause l’allergie. Par exemple, passer à une alimentation hypoallergénique.

Ensuite, il faudra soigner les lésions cutanées avec des shampooings spécialisés, afin de calmer les démangeaisons et retrouver une hygiène suffisante pour une limitation des infections.

Un traitement médicamenteux pourrait être prescrit par le vétérinaire. L’indication de ces médicaments est d’agir sur le système immunitaire afin de réduire les réactions allergiques anormales.

Enfin, il faudra désensibiliser votre chien à ce qui lui a provoqué une réaction allergique. Cela consiste en un rétablissement de la tolérance à l’allergène. Votre vétérinaire saura vous conseiller au mieux.

L’allergie alimentaire chez le chien

Une allergie alimentaire peut également être à l’origine de lésions sur la peau de votre chien ou d’une dermatite atopique. Changement de régime, nouvelles croquettes… Avec l’avis de votre vétérinaire et en vérifiant s’il y eu un changement dans l’alimentation de votre chien, vous pourrez trouver l’aliment responsable.

Un bon indicateur qu’une allergie alimentaire est responsable de la maladie de peau de votre chien est des troubles digestifs : une diarrhée ou autre dérangement pourrait trahir une allergie alimentaire.

Eczéma chez le chien

L’eczéma chez le chien se manifeste par des rougeurs et des démangeaisons. Ce n’est pas une maladie de peau à proprement parler, mais une réaction à un problème cutané. Dès lors, pour soigner au mieux l’eczéma il faudra trouver l’origine du problème.

Les causes les plus courantes sont :

  • Une allergie, alimentaire ou non ;
  • Une malnutrition ;
  • Une attaque parasitaire ;
  • Une origine atopique ;
  • Un eczéma chronique.

Une attaque de puce peut déclencher un eczéma. Ce ne sont pas les piqûres qui en sont directement responsables, mais une allergie à la salive de puce, qui est très allergène pour le chien. En réaction, il se gratte et un eczéma s’installe.

Une autre allergie est cette fois alimentaire : votre chien est peut être allergique à un aliment ou à un ingrédient de ses croquettes. Avec votre vétérinaire vous pourrez diagnostiquer et trouver l’aliment responsable de la poussée d’eczéma.

La malnutrition peut également être à l’origine de l’eczéma : une nourriture de mauvaise qualité peut causer une dermite.

Des eczéma d’origine génétique ou qui restent chroniques sont également courants malheureusement. Un chien à la peau sensible et qui a fait un eczéma risque d’en déclencher un nouveau à l’avenir.

La gale chez le chien

Les responsables de la gale chez le chien sont de microscopiques acariens, qui s’infiltrent sous la peau et créent des lésions graves. Comme chez les humains et autres animaux, la gale est en plus contagieuse. Attention donc aux chiens qui vivent en collectivité : meute, élevage, refuges… La maladie peut s’attraper également dans les bois.

Comme dit, la gale est une zoonose, et est donc transmissible à l’homme. Prudence donc avec la gale, et traitez votre chien au plus tôt. Ne le touchez plus à mains nues pour les soins ou pour les consultations.

Le cancer de la peau chez le chien

Chez le chien, le cancer de la peau se manifeste au départ par des excroissances, des tumeurs ou des nodules. Vous les remarquerez en caressant votre chien. Si c’est le cas et que des grosseurs existent sous la peau de votre chien, consultez rapidement un vétérinaire.

Une maladie endocrinienne

Plus rare, une maladie endocrinienne peut créer chez votre chien des marques, par exemple une hyperpigmentation. Cela crée des tâches sur la peau du chien. L’origine est donc endocrinienne, notamment une hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie est à l’origine d’un déficit en hormones thyroïdiennes. En plus de l’hyperpigmentation, le chien peut souffrir d’un excès de sébum, de pertes de poils, d’infections cutanées, d’une peau plus épaisse, etc.

Comment identifier les maladies de peau chez le chien ?

Quelques exemples en photo

comment-identifier-les-maladies-de-peau-chez-le-chien

Dermatite chez le chien.

comment-identifier-une-maladie-de-peau-chez-le-chien

Eczéma – Maladie de peau chien.

comment-identifier-les-maladies-de-peau-chez-le-chien

Maladie de la gale chez le chien.

Présence de croûte

Les croûtes sont les conséquences d’une surinfection ou de lésions. Également, les croûtes peuvent être apparues suite à des lésions de grattage, ou à une plaie résultant d’une bagarre ou d’une blessure. S’il n’y a pas de signes d’infection (rougeur, chaleur, écoulement purulent…), une croûte fait partie du processus normal de cicatrisation et il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Démangeaisons

Les démangeaisons sont très fréquentes lors de maladies de peau. Qu’il s’agisse d’une dermite ou autre, elles sont très dérangeantes pour votre chien, et lui rendent le quotidien inconfortable. Le risque associé est l’aggravation de l’état cutané de votre chien. En se grattant, se mordant, se frottant, votre chien risque de se créer des lésions et plaies supplémentaires. Le risque de surinfection n’est également pas à négliger.

Irritation de la peau du chien

Les irritations sont également une conséquence d’une maladie de la peau. Une peau plus sensible pour des raisons génétiques ou chroniques sera plus sensible.

Présence de plaque noires

Les plaques noires peuvent traduire une maladie de peau, ou tout simplement un coup de soleil ou du bronzage sans gravité. La mélatonine du chien forme des taches noires en réaction à une exposition au soleil, comme nous. Demandez l’avis de votre vétérinaire qui saura à coup sûr trouver le responsable des tâches noires.

Développement de champignon

Les champignons et bactéries sont présents sur tous les épidermes, et vivent d’ordinaire en équilibre et sans causer de dommages. En cas de déséquilibre de cette flore cutanée, le développement d’un champignon peut se manifester par des squames ou des pellicules par exemple.

Apparition de pyodermite

Comme vu, une pyodermite est une inflammation de la peau du chien. En plus des rougeurs, il y a une infection, des croûtes et des pustules. Il s’agit là de symptômes qui nécessitent une consultation.

Présence de pellicule

Il arrive que les chiens aient des pellicules, mais de manière saisonnière et passagère. Si elles persistent, il pourrait s’agir d’une dermatose. Vous utiliserez des soins locaux adaptés, sur les conseils de votre vétérinaire.

Persistance d’une mauvaise odeur

Une mauvaise odeur persistante, malgré lavage et shampooing, peut être le signe d’une infection ou autre maladie cutanée. S’il existe d’autres signes cliniques, l’odeur peut être un indice supplémentaire pour le diagnostic d’une pathologie. Si la mauvaise odeur est le seul signe constaté, il peut être bon de consulter tout de même, notamment si cette odeur ne disparaît jamais malgré les shampouinages.

Comment soigner la peau du chien ?

Comme nous l’avons vu, les maladies de peau chez le chien sont diverses. Plusieurs signes peuvent indiquer la même pathologie, et inversement.

Pour soigner la peau de votre chien, la première étape sera en toute logique de diagnostiquer précisément la maladie, pour pouvoir la traiter efficacement. Il faudra également supprimer la source de la maladie, ou le responsable s’il existe : parasite, allergène…

Ce que vous proposera le vétérinaire

Après avoir ausculté votre chien, le vétérinaire pourrait rechercher des informations supplémentaires sur la maladie. Par exemple, il pourrait demander des examens supplémentaires ou effectuer un prélèvement.

Une fois la maladie diagnostiquée, il pourra vous conseiller en premier lieu des soins locaux adaptés à la maladie. Par exemple, des shampooings spécialement conçus pour le problème de peau de votre chien. Il existe également nombre de pommades et soins locaux traitant les différentes maladies les plus courantes.

Des shampooings antiseptiques ou des antiseptiques locaux sont utiles en cas d’infection ou de plaie infectée. Des traitements antifongiques sont également apportés si un champignon est à l’origine de la maladie.

Selon la maladie, le vétérinaire pourra prescrire des traitements à prendre per os, c’est-à-dire par voie orale. Par exemple, dans le cadre d’une dermite atopique, des antibiotiques peuvent être utilisés.

Un soin important sera également apporté à l’alimentation. Les aliments jouent un grand rôle dans notre santé, et il en va de même pour les chiens, naturellement. Ainsi, votre vétérinaire pourrait vous conseiller un aliment en particulier, ou à l’inverse vous recommander de ne plus donner un aliment à votre chien. Qu’il s’agisse d’un allergène ou d’un aliment déconseillé pendant la guérison de votre chien, il sera important de s’y tenir pour éviter une potentielle rechute.

Les solutions naturelles pour soigner les maladies de peau

En complément ou à la place des soins locaux utilisés habituellement pour soigner les maladies de peau des chiens, il existe différents remèdes naturels.

Quel que soit le produit naturel utilisé, il sera préférable d’avoir l’avis de votre vétérinaire. Il serait dommage d’aggraver l’état de santé de votre chien avec quelque chose de contre-indiqué.

Pour soulager des démangeaisons, il existe des shampooings à base d’aloe vera et d’avoine. Ils ont un rôle apaisant sur la peau et réduisent les gratouilles de votre chien. Très doux et sains, ils réparent et protègent l’épiderme.

Un remède naturel et sans danger contre les puces est la terre de diatomée. Cette poudre naturelle a un effet abrasif microscopique sur les puces, ce qui les élimine naturellement mais radicalement. Sans danger pour votre chien, la terre de diatomée se pulvérise dans les poils comme on pourrait le faire avec un shampooing sec.

Le vinaigre de cidre est connu pour calmer un peu les irritations et faire fuir les puces. En ajoutant une petite cuillère dans la gamelle d’eau de votre chien, le vinaigre se diffuse dans l’organisme et l’effet sera progressif.

Il existe plein d’autres remèdes naturels pour prendre soin de nos chiens. Pour vous en procurer https://akhal.fr/product/cape-mykani/

Savoir identifier les maladies de peau chez le chien

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur les maladies de peau du chien !

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre gamme MyKani.

Vous devriez également consulter notre autre article sur les soins du chien grâce aux huiles essentielles.